Publié par : Simon BERNES | 10 juin 2012

Votre séjour linguistique

Découvrir l’île de Malte lors d’un séjour linguistique

20120610-144738.jpg

Au milieu de la Mer Méditerranée, et au sud de la Sicile se situe la belle île de Malte. Une île parfaite pour passer un séjour au calme et pour découvrir des endroits fabuleux. En outre, c’est également un lieu idéal pour les personnes voulant combiner des vacances au bord de la mer avec un cours d’anglais. Effectivement, il n’y a pas qu’en Angleterre ou aux États-Unis qu’il est possible d’apprendre l’anglais. À Malte, il y a différentes écoles de langues qui proposent des cours qui sauront satisfaire chaque type d’étudiant.

Les écoles proposent également un vaste programme d’activités afin de rendre votre séjour encore plus enrichissant. Vous aurez l’occasion de partir en excursion dans les quatre coins de l’île mais également sur les petites îles aux alentours comme, par exemple, l’île de Gozo. Vous pourrez visiter les petits villages typiques, faire du surf ou même de la plongée. Un séjour linguistique à Malte, c’est l’opportunité pour vous d’apprendre l’anglais dans un cadre unique. Quelque soit la ville que vous préférez, il existe des écoles de langues à La Valette, Sliema, Gozo et St Paul’s Bay. Ainsi, la gamme de cours de langue est également très grande, allant du cours standard au cours intensif.

Les amoureux de la mer opteront sûrement pour un séjour linguistique en bord de mer. Cet ancien port de pêche est un havre de paix où il est très agréable de se promener. Vous pourrez vous y reposer sur la plage après votre cours d’anglais ou partager un verre avec d’autres étudiants dans l’un des petits bars situés sur le front de mer. En outre, si vous voulez être complètement immergé dans la culture locale et en apprendre davantage sur l’histoire et les coutumes du pays, vous pouvez être hébergé par une famille d’accueil qui saura se montrer accueillante et chaleureuse. De plus, la ville de Sliema est parfaitement située pour vous permettre d’explorer l’île pendant votre temps libre.

N’hésitez donc pas et combinez vos prochaines vacances à Malte avec un cours d’anglais. Vous reviendrez de votre séjour avec encore plus de souvenirs et de connaissances bien sûr !

Réservez dès maintenant votre séjour avec Linguland

Publicités
Publié par : Simon BERNES | 12 août 2010

Marsaxlokk

Le petit village de pêche !

Ce petit village de pêcheurs est un des lieux les plus charmants de Malte. En plus de rapporter un nombre de points monstrueux au Scrabble, Marsaxlokk est en fait le village du marché, qui a le caractère typique d’un port de Malte, avec ses bateaux de pêche en bois, ces « luzzi », peints de couleurs vives et ornés d’un œil sculpté, symbole de la protection des marins-pêcheurs. Le village s’étend le long du front de mer, agréable à parcourir d’un bout à l’autre, surtout lors du marché au poisson dominical qui fait de ce lieu le plus pittoresque de l’île. C’est à mon avis l’un des endroits incontournables le plus typique de l’île. Les plus courageux se lèveront tôt le matin pour venir admirer vers 5h le spectacle de l’arrivée des pêcheurs dans le port. Les plus fainéants ne viendront que sur les douze coups de midi pour venir déguster, dans l’un des nombreux restaurants du village, les poissons fraîchement pêchés !

INFO ANECDOTIQUE :

A l’entrée de ce village se trouve la grotte de Ghar Dalam. Dans cette profonde  » Caverne des Ténèbres  » ont été retrouvés les restes de nombreux animaux, parmi lesquels des hippopotames et des éléphants nains, dont certains ne dépassaient pas la taille d’un gros chien. Cette découverte tend à prouver que Malte était reliée, voici 250000 ans, à la Sicile. Ces espèces, venues du continent européen, furent prises dans une voie sans issue et durent s’adapter à leur nouveau milieu avant de disparaître. La caverne abrita également les premiers hommes préhistoriques de l’île : une population d’éleveurs venus de Sicile en l’an 4000 avant J.-C..

Publié par : Simon BERNES | 8 août 2010

Une journée à Gozo

Une visite chez notre petite soeur…

 

Chaque touriste en vacances à Malte se doit de consacrer une journée complète sur la petite île voisine de Gozo je vous propose de louer une voiture pour la journé (qui se fait beaucoup à Malte), pour un prix allant de 26 € à 41 € suivant le modèle de voiture.

Voici votre itinéraire :

1. Partez tôt le matin en direction de l’embarcadère de Marfa, à l’extrémité nord-ouest de Malte, puis montez dans le ferry Gozo Channel pour 15,70 € aller retour (véhicule + conducteur), et 4,65 € aller retour pour les passagers. Une fois à bord, vous aurez ainsi l’occasion de voir au large Comino, et un aperçu du Blue Lagoon. Le débarquement se fera à Mgarr, le port principal de Gozo.

2. Ensuite, vous prendrez la route pour Dwejra bay, un site naturel impressionnant qui regroupe le Fungus Rock, un énorme rocher cylindrique isolé à l’entrée de la baie, une mer intérieure (Inland Sea) qui communique avec le large par une ouverture naturelle, et la fameuse Fenêtre d’Azur (Tieqa), un incroyable arche façonné par l’érosion dont je vous ai déjà parlé dans un précédent article. je vous invite à vous aventurer dans les rochers, prendre votre masque, votre tuba et vos palmes pour partir à l’aventure sous-marine au milieu de ce paysage tout simplement incroyable.

3. Puis, vous reprendrez la route pour vous diriger vers la capitale, Victoria (anciennement appelée Rabat), pour apprécier ses commerces, restaurants et surtout sa fameuse citadelle en haut d’une colline, qui domine toute l’île est dont le panorama vous laissera penseur. Cette forteresse est un lieu minuscule qui dégage une impression de profonde sérénité, ârticulièrement lorsqu’il est désertique.

4. Vous partirez ensuite en direction des temples mégalithiques de Ggantija, Ce nom signifie « géante », qui réfèrerait à la géante qui aurait mis en place les énormes monolithes de ces deux temples vers 3500 av J.-C. La construction a été découverte en 1820, et reste la plus vieille connue au monde (même avant les Pyramides d’Égypte).

5. Votre circuit se terminera par un arrêt détente à Ramla Bay, une station balnéaire pleine de charme,  avec un sable rouge oranger que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

6. Enfin, vous terminerez cette journée en rejoignant le ferry pour repartir à Malte. 

Publié par : Simon BERNES | 3 août 2010

Blue Grotto

Boat Trip dans les caves…

 

Voici une autre attraction de l’île que je vous conseille tout fortement. La Grotte Bleue, au Sud-Ouest de l’île, est la cave la plus célèbre sur toute la côte de l’île, avec ses eaux profondent qui nous offrent des couleurs éblouissantes et époustoufflantes, vascillantes entre le bleu turquoise et le bleu foncé. Ce camailleu de bleu en surprendra plus d’un lors d’une visite des grottes en luzzu, célèbre bateau de pêche maltais.

 

Un conseil, cette visite des grottes est à faire en tout début de matinée, à la levée du soleil, où les rayons du soleil miroitent dans les ouvertures des caves et font découvrir un jeu de lumière qu’on ne peut retrouver nulle part ailleurs.

Le paysage autour cette partie de l’île est d’une beauté à vous couper le souffle. Les falaises s’élèvent de la méditerranée bleue et l’écume des vagues qui frappe les rochers vous assure d’excellentes photos.

Publié par : Simon BERNES | 29 juillet 2010

Témoignages

Qu’en pensent les autres… ?

 

Malte...Malta...Malte...

Cette petite île qui vous fascine tous n’aura plus de secret pour vous après avoir lu les témoignages de nos visiteurs. J’ai mené mon enquête auprès des personnes étant à Malte, ou ayant déjà visité Malte, pour savoir ce qu’ils ou elles pensaient de ce petit archipel.

Je vous laisse lire leurs avis (en Anglais ou en Français)

Leurs témoignages

Publié par : Simon BERNES | 21 juillet 2010

Dingli Cliffs

Du haut des falaises…

 

Les falaises de Dingli bordent la côte Sud-Ouest de l’île de Malte. Elles sont facilement remarquables depuis l’avion, au survol de Malte juste avant l’atterrissage. Longues de plus de 3 km, et hautes de plus de 250 mètres, les falaises offrent un paysage rocailleux à couper le souffle, sûrement le plus beau de l’île.

Après tout ce qu’on peut entendre dire, comme quoi Malte est toute petite, que le tour est très vite fait, je peux vous assurer que sur la côte de Dingli, on se sent tout petit, et on ne peut que contempler l’immensité du paysage qui s’offre à nous. Ce n’est pas pour rien que la région est appréciée par les maltais  y viennent se ressourcer devant un coucher de soleil.

C’est un précipice sauvage, qui offre un paysage magnifique, dont les jardins en terrasse adoucissent la pente vertigineuse. Certains en éprouveraient un vertige soudain, mais on se risque néanmoins à plonger le regard vers le rivage : le spectacle est saisissant. Les terrasses colorées forment une mosaïque, et on s’intéroge inévitablement sur la difficulté à travailler et cultiver ses terres en pente raide. Puis on se dit que, finalement, travailler face à la mer et au milieu d’un paysage d’une telle splendeur doit donner des forces…

Plusieurs sentiers de randonnée sillonnent les falaises, et les amoureux de la marche et de la nature se plairont à venir se perdre dans cette merveilleuse que le temps; les marées et les vents ont formée.

Publié par : Simon BERNES | 10 juillet 2010

Ta’Qali

A vos paniers… Partez !

 

T’a’Qali est un petit village de Malte, dont l’attraction principale est le « the craft village » (= village d’artisanat). Les touristes aiment s’y promener pour découvrir et acheter les spécialités artisanales maltaises  telles que la dentelle, le verre soufflé, les bijoux, les pierres, la laine ou encore la poterie.

Le village d’artisanat est situé sur les lieux d’un ancien aérodrome de l’armée britannique, ce qui explique la présence de petits baraquements en tôle ondulée.

L’activité est intéressante à faire car riche en découverte de productions locale. Cependant, quelques heures suffisent pour faire le tour du village atypique. Je vous conseille cette activité en fin de séjour pour faire le plein de souvenirs à ramener.

Publié par : Simon BERNES | 3 juillet 2010

Scuba Diving

Envie d’une activité de plein air à Malte?

 

Avec un littoral si rocailleux, il n’est guère surprenant que Malte soit un véritable paradis de plongée avec un masque et un tuba. La mer est claire et les poissons innombrables, accompagnés de crustacés tels que les oursins et les poulpes.

Les eaux maltaises figurent parmi les plus limpides de la Méditerranée, avec une bonne visibilité, ce qui fait de l’archipel une destination très courue des plongeurs parmi les nombreux sites naturels et épaves à explorer. De navires et avions de la Royal Navy anglaise figurent au nombre des épaves de guerre à découvrir.

Les touriste choisissent souvent Malte comme destination pour effectuer leur baptême de plongée. La législation maltaise exige que tout plongeur soit âgé de plus de 14 ans et possède un certificat médical de bonne santé. Les plongeurs qui n’ont pas le diplôme PADI (Professional Association of Diving Instructors) ou une équivalence doivent être accompagnés d’un moniteur qualifié. Comptez environ une trentaine d’euros pour un baptême de plongée.

 

Pour ma part, j’ai effectué mon baptême de plongée sur les côtes Nord de l’île de Malte, à Cirkewwa, pôle très réputé pour les beautés sous-marines. A seulement 6 mètres de profondeur, la découverte d’un monde sous-marin si paisible et riche en beautés naturelles est tout simplement inoubliable. 50 minutes pour découvrir des merveilles qu’on ne pouvait même pas imaginer… A FAIRE

Publié par : Simon BERNES | 30 juin 2010

Tourisme d’affaires

Malte, destination de tourisme d’affaires

 

La petite île de Malte n’a pas été épargnée par la crise économique de 2009. Le secteur du tourisme, principale richesse économique de l’île, a durement été affecté. En effet, des études montrent que les Britanniques par exemple, premier marché touristique de l’île, ont totalement déserté la destination. Cependant, les autorités maltaises ont voulu palier à cette baisse d’activité en essayant de développer d’autres secteurs.  La solution envisagée a été de développer le tourisme d’affaires déjà existant sur l’île. 

Les atouts principaux de l’île dans ce domaine

-le soleil à seulement quelques heures des capitales européennes (2h30 de Paris)
-des infrastructures modernes pour accueillir des congrès et des évènements,
-une richesse historique et naturelle qui peut être exploitée par les organisateurs d’incentives

En matière de tourisme d’affaires, la petite île de Malte fait tout pour concurrencer ses voisins européens. Elle vous propose plusieurs centres de conférences. Le principal, le Centre d’affaires et de conventions de Malte, accueille de nombreux événements locaux et internationaux. Ce centre, d’une surface totale de 6 500 m² et d’une capacité d’accueil de 20 000 personnes est le lieu de nombreuses expositions et salons professionnels tout au long de l’année.

Mais le plus impressionnant lieu de conférences est sans doute l’ancienne “Sacra Imfermeria”, lieu historique de la capitale reconverti en Centre de conférence méditerranéen. Ce magnifique bâtiment du XVIe siècle, ancien hôpital des Chevaliers de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, accueille aujourd’hui séminaires et conférences. Sa salle d’exposition (la plus longue du bassin méditerranéen) ne mesure pas moins de 160m de long, sa salle de conférence réunit 1300 délégués et son restaurant peut recevoir un banquet de 900 personnes.

Côté logement, Malte et son “Île sœur” Gozo réunissent 13 hôtels cinq étoiles (5 500 lits) et 41 hôtels quatre étoiles (14 000 lits). De quoi héberger de nombreux conférenciers tout au long de l’année.

Plus d’infos sur le tourisme d’affaires à Malte sur le site A+DMC, filière de l’entreprise Robert Arrigo & Sons Ltd.

Publié par : Simon BERNES | 24 juin 2010

tourisme durable

Tourisme durable à Malte ?…

 

Nous connaissons pour la plupart Malte comme destination de vacances où il fait bon de profiter du soleil, de la mer et de la fête. Cependant, j’ai pu constater que le comportement des vacanciers, et même des maltais eux-mêmes, n’avait aucune limite face aux problèmes écologiques que nous connaissons tous en ce moment. Malte est une destination de loisirs où personne ne semble se soucier des problèmes que l’on peut rencontrer, tels que le manque d’eau potable sur l’île, l’insalubrité de la mer et le non respect de la nature qui ne cesse de s’accroître face à un tourisme de masse grandissant…

Le gouvernement maltais a pourtant bien cerné le problème car une subvention de 10 millions d’euros, financée par les Fonds de Développement Régional Européen, a été attribuée pour le Plan de Subvention des Projets pour un Tourisme Durable par les Entreprises. Le projet, qui est géré par l’unité du Tourisme et du Développement Durable dans les bureaux du Premier Ministre maltais, propose des fonds pour le développement économique dans le secteur du tourisme.

Toutes les entreprises liées au tourisme à Malte qui ont un projet durable peuvent prétendre à un financement de cette subvention qui concrètement :

  • Aide les entreprises à l’investissement et à la réforme des produits touristiques, en tant que fondement des affaires novatrices qui seraient menées suivant un développement durable.
  • Apporte une aide financière directe aux entreprises qui se focalisent sur l’investissement d’un produit diversifié qui renforcerait la compétitivité du marché et générerait un impact positif, d’après des Techniques d’Information et de Communication, que le gouvernement maltais souhaite atteindre sur la performance et l’efficacité du secteur touristique à Malte.

En d’autres termes, toute entreprise touristique à Malte qui souhaiterait développer une forme de tourisme durable peut se faire subventionner par le gouvernement. Je trouve que c’est un projet très intéressant qui montre bien la détermination de ce petit pays à faire partie intégrante  de l’Union Européenne en suivant les idéologies actuelles et en utilisant sa force qui est le tourisme.

Cependant, nous sommes encore bien loin de ce qui existe dans d’autres pays en matière de tourisme durable comme en Amérique Latine ou en Asie du Sud-est par exemple. Je pense qu’avant de sensibiliser les touristes au développement durable, il serait bien de se préoccuper des maltais eux-mêmes, dont le comportement n’a rien de durable…

Pour plus d’informations sur le Plan de Tourisme Durable à Malte 2007 – 2013, cliquez ici

Older Posts »

Catégories