Publié par : Simon BERNES | 20 avril 2010

Premières impressions

Vous voulez mon avis ?

  

Déjà une semaine passée dans ce beau pays!

 

Il est temps de faire un petit bilan. Certes, n’allons pas tirer des conclusions trop vite, mais je pense qu’il est bon de voir quelles sont les premières impressions!

D’un point de vue général, je dirai que l’île est sans aucun doute magnifique. La première vision depuis l’avion est tout simplement à couper le souffle… En s’approchant de l’île, on découvre des villages où on ne distingue que la blancheur des pierres qui reflètent le soleil et les clochers des innombrables églises. Tout ceci emprisonné par la mer d’un bleu qu’on ne peut s’imaginer que dans nos rêves. Première vision forte en émotion.

Je ne connais pas encore assez bien l’île pour pouvoir parler des endroits touristiques, mais je peux dors-et-déjà parler de St.Julians et Sliema, là où je vis. Ces deux villes côtières offrent une merveilleuse ballade le long de St. Julian’s Bay, Spinola Bay et  Balluta Bay où il fait bon de s’y promener en contemplant le paysage marin. Vous serez impressionnés par le nombre de personnes qui font du sport sur cette promenade. On peut les compter par plusieurs centaines dans une journée de 7h à 23h. Les maltais en général semblent mener une vie saine, bien que leur nourriture soit un peu trop grasse à mon goût… D’ailleurs, on ne compte pas non plus le nombre de restaurants que l’on peut trouver le long de la côte. Les plats y sont souvent copieux, pour la plupart souvent bon marché, et on peut même trouver de très bons restaurants axés sur la gastronomie italienne qui défient toute concurrence en matière de qualité/prix, comme Le Paparazzi par exemple.

Tout en restant dans le même quartier, je parlerais de Paceville, quartier nocturne qui connaît toutes les débauches du pays. Mais je ne m’attarderai pas plus longtemps sur ce sujet dans la mesure où j’y consacrerai un prochain article.

En bref, si je dois retenir une chose pour cette première semaine, ça serait la chaleur des gens, aussi pour leur accueil que pour leur sympathie naturelle, le beau temps quasi-quotidien, les plages avec la mer bleue turquoise et l’ambiance de vacances qui règne tout au long du quotidien même dans un environnement de travail.

 

Do you want my opinion?
Already one week in this nice country!
Let’s make a point. Certainly, we won’t draw any conclusion too quickly, but I think that it is good to see what are the first impressions!
From a general point of view, I shall say that the island is unquestionably splendid. The first vew from the plane is simply breath-taking… By coming closer to the island, you can guess some villages on which you can only see the whiteness of the stones which reflects the sun and the tops of the countless churches. All of this imprisoned by the sea which is made of a blue that you can only picture in your dreams. Strong on emotion.
I don’t know the island well enough to be able to talk about all the touristic places, but I can already talk about St Julians and Sliema, where I live. These two coastal cities provide such a marvellous ballade along St Julian’s Bay, Spinola Bay and Balluta Bay where it is good to go for a walk while considering the seaside landscape there. You will be impressed by the number of people who do some sports on this promenade. They can be counted by several hundreds in a day from 7am to 11pm. The Maltese in general seem to live a healthy life, although their food is too fatty for me… Besides, you can’t count neither the number of restaurants that you can find along the different bays. Dishes are there often abounding, mostly often cheap, and you can even find very good restaurants centered on Italian gastronomy as The Paparazzi for instance.
While staying in the same neighbourhood, I would talk about Paceville, the nocturnal neighbourhood that knows all the dissoluteness of the country. But I shall not stay over this subject longer as much as I shall dedicate a next post on this topic.
In short, if I must keep in mind one thing for this first week, this would be the warmth of the people, as for their welcome or their natural sympathy, the nice weather, beaches with the turquoise blue sea and the ambience of holliday which reigns throughout the days even within a working environment.
Publicités

Responses

  1. je trouve cet article très intéressant et il donne parfaitement envie de venir visiter malte dans les prochains mois avant toute autre destination.

  2. Lola a raison! ton article donne envie de se baigner dans cette eau turquoise et de manger gras (rien de mieux pendant les vacances!) et pourquoi pas passer quelques soirées à Paceville… Perso dans quelques mois je prends des vacances à Malte alors je ne manquerai pas de suivre toute l’actualité de ton blog avant mon départ! Merci pour toutes tes infos!

  3. Il est vrai que quoique l’on puisse entendre sur cette île, on ne peut mesurer toutes ses qualités que par un séjour ici à Malte. Bien plus d’un serait surpris par la quiétude qui y regne ainsi que par les merveilles de la nature que ce paysage méditerranéen offre.
    En tout cas, c’est avec joie que je prends note de votre envie de découvrir cette île qui réserve chaque jour une nouvelle aventure extraordinaire


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :