Publié par : Simon BERNES | 24 juin 2010

tourisme durable

Tourisme durable à Malte ?…

 

Nous connaissons pour la plupart Malte comme destination de vacances où il fait bon de profiter du soleil, de la mer et de la fête. Cependant, j’ai pu constater que le comportement des vacanciers, et même des maltais eux-mêmes, n’avait aucune limite face aux problèmes écologiques que nous connaissons tous en ce moment. Malte est une destination de loisirs où personne ne semble se soucier des problèmes que l’on peut rencontrer, tels que le manque d’eau potable sur l’île, l’insalubrité de la mer et le non respect de la nature qui ne cesse de s’accroître face à un tourisme de masse grandissant…

Le gouvernement maltais a pourtant bien cerné le problème car une subvention de 10 millions d’euros, financée par les Fonds de Développement Régional Européen, a été attribuée pour le Plan de Subvention des Projets pour un Tourisme Durable par les Entreprises. Le projet, qui est géré par l’unité du Tourisme et du Développement Durable dans les bureaux du Premier Ministre maltais, propose des fonds pour le développement économique dans le secteur du tourisme.

Toutes les entreprises liées au tourisme à Malte qui ont un projet durable peuvent prétendre à un financement de cette subvention qui concrètement :

  • Aide les entreprises à l’investissement et à la réforme des produits touristiques, en tant que fondement des affaires novatrices qui seraient menées suivant un développement durable.
  • Apporte une aide financière directe aux entreprises qui se focalisent sur l’investissement d’un produit diversifié qui renforcerait la compétitivité du marché et générerait un impact positif, d’après des Techniques d’Information et de Communication, que le gouvernement maltais souhaite atteindre sur la performance et l’efficacité du secteur touristique à Malte.

En d’autres termes, toute entreprise touristique à Malte qui souhaiterait développer une forme de tourisme durable peut se faire subventionner par le gouvernement. Je trouve que c’est un projet très intéressant qui montre bien la détermination de ce petit pays à faire partie intégrante  de l’Union Européenne en suivant les idéologies actuelles et en utilisant sa force qui est le tourisme.

Cependant, nous sommes encore bien loin de ce qui existe dans d’autres pays en matière de tourisme durable comme en Amérique Latine ou en Asie du Sud-est par exemple. Je pense qu’avant de sensibiliser les touristes au développement durable, il serait bien de se préoccuper des maltais eux-mêmes, dont le comportement n’a rien de durable…

Pour plus d’informations sur le Plan de Tourisme Durable à Malte 2007 – 2013, cliquez ici

Publicités

Responses

  1. Encore un bon article Simon! Continue! =)

  2. Bonjour,
    J’ai fait un stage dans le tourisme à Malte l’année dernière également, et c’est vrai qu’il n’existe pas grand chose pour les touristes sur le thème du développement durable. Mais comme tu le soulignes, le pire reste l’attitude de certains locaux qui se croient tout permis sans rescpeter leur île et leur nature. mais en même temps, est-ce qu’on ne peut pas tenir le même discours pour les français. On n’est pas non plus les meilleurs en matière de comportement écolo !

    • Bonjour Stéphane,
      Tu as tout à fair raison de souligner ce point. Sache que je ne porte aucun jugement face au comportement des maltais en comparaison de celui des francais. Pour moi il s’agit sensiblement de la même chose. Mais je te remercie de lancer le débât. Après tout, les francais sont-ils des exemples à suivre ? En ce qui concerne les touristes francais en vacances à Malte, je peux déjà avouer que les belles idées écologiques sont facilement oubliables. Mais celà est aussi bien valable pour tous les autres touristes. C’est pourquoi une sensibilisation par l’information et la communication est à mon avis plus qu’indispensable auprès des touristes en général.

  3. Je te rejoins sur ce point là, en apportant tout de même quelques nuances. De part définition du tourisme, à savoir profiter d’un loisirs dans un environnement hors de son quotidien, on peut facilement penser que les touristes oublieront leurs bonnes habitudes (qu’ils en aient ou non) et profiteront de leurs vacances sans penser aux conséquences que leur comportement de sur-consommateur peut avoir. Cependant, depuis ces dernières années, on assiste à un reversement de situation, avec des voyages plus adaptés à une demande « durable » en croissance. Certes, les voyagistes se servent peut-être de cette idée pour vendre toujours plus de produits, mais on ne peut pas nier que de nombreuses offres de tourisme durable existent sur la marché de nos jours, et que ces offres touchent de plus en plus de touristes fidèles. Petit à petit, l’attitude des touristes est en train de changer.

  4. Je suis tout à fait d’accord avec toi Stéphane. Il est temps que les choses changent, et si le tourisme peut jouer un rôle dans cette nouvelle ère qui se profile, ce n’est que positif. Maintenant, à nous de faire confiance aux touristes et aux être humains en général pour envisager une avenir plus « green ».


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :